Merci aux 105 056 visiteurs !

Art et musique de la Renaissance au Baroque à Venise

Du 12 octobre 2013 au 19 janvier 2014

Giandomenico Tiepolo (1727-1804), Le menuet, 1756, Barcelone, Museu Nacional d’Art de Catalunya, Legs Francesc Cambó (1949), Photo Calveras / Mérida / SagristàLe Musée des beaux-arts de Montréal présente en grande première et en exclusivité canadienne l’exposition Splendore a Venezia : art et musique de la Renaissance au Baroque à Venise. Cette exposition, organisée, produite et mise en tournée par le Musée, est la première à exploiter l’interaction entre les arts visuels et la musique à Venise du début du XVIe siècle jusqu’à la fin du XVIIIe siècle – de Titien à Canaletto, de Willaert à Vivaldi. Une réalisation qui a demandé plus de cinq ans de labeur et de planification !

Grâce à 61 prêteurs exceptionnels incluant des collectionneurs privés et de prestigieuses institutions internationales, dont le Musée du Louvre, le Metropolitan Museum of Art, la New York Public Library, la National Gallery of Art (Washington), la Galerie des offices, la Palatine Gallery, l’Accademia (Venise), le Thyssen-Bornemisza, la National Gallery (Londres) et la Cité de la musique, les visiteurs sont transportés à Venise pour découvrir sa magnificence à travers la scène musicale.

Composée d’environ 120 peintures, estampes et dessins ainsi que d’instruments de musique anciens et de partitions manuscrites, l’exposition trace le portrait d’une période d’une extraordinaire vitalité en rassemblant des chefs-d’œuvre d’artistes tels que Titien, Tintoret, Bassano, Giovanni Battista Tiepolo, Giovanni Domenico Tiepolo, Francesco Guardi, Bernardo Strozzi, Pietro Longhi et Canaletto. Splendore a Venezia met aussi en valeur le génie de plusieurs compositeurs, notamment Gabrieli, Monteverdi, Albinoni, Lotti et Vivaldi en montrant leurs manuscrits parmi lesquels figure la première édition de l’œuvre Les quatre saisons de Vivaldi, qui donnait des cours de violon à l’Ospedale della Pietà.

L’exposition est conçue sous la direction de Nathalie Bondil et Hilliard T. Goldfarb, le commissaire de l’exposition. De plus, le Musée a le grand honneur de bénéficier du haut patronage de Son Excellence M. Giorgio Napolitano, président de la République italienne.

Émouvant. Une exposition à savourer en plusieurs fois et pour laquelle on peut dire : Bravissimo !

La Presse
La Presse

Des prêts impressionnants [en] exclusivité canadienne…

C’est pas trop tôt
C’est pas trop tôtRadio-Canada Première

Voir Venise… et sourire. L’exposition s’accompagne d’une programmation musicale hors du commun à la salle Bourgie, de projections de films et d’événements spéciaux.

Le Devoir
Le Devoir